72- Processus zéro déchet

Cela fait un moment que je trie mes déchets, que nous mangeons bio et/ou local au maximum de notre porte monnaie, composte, peu de viande, je ne sais pas si je l’ai déjà dit ici mais nous avons des toilettes sèches qui fonctionnent depuis que nous avons emménager dans notre maison il y a environ 2 ans et demi maintenant. Quand on part en pic nique on prend notre nourriture et nos tupp.

Une dizaine d’année au moins que les produits d’entretient sont naturels et faits maisons. Il y a quelques mois j’ai débuté la conversion pour les produits d’hygiène qui étaient déjà en majorité bio mais pas fait maison et sur ce point on voit bien que j’ai encore des choses à apprendre parce que l’effet est régulièrement désopilant ^^ pour ne pas dire foireux lol bref je fais mes expériences dirons-nous.

Je fais partie de ces fous qui ramassent les déchets des autres à chaque balade. Nous avons toujours de quoi les récupérer et même quand c’est une balade improvisée et que nous n’avons rien pour, nos enfants exigent qu’on les ramasse quand même et qu’on se les coltine jusqu’à la prochaine benne au mieux, au pire jusqu’au retour. ça rend ma mère béate, à la mer j’ai eu droit à « et ben! t’as pas fini à ce rythme! » ben non maman, c’est sûr, mais comme beaucoup de choses (attention je vais dire un truc essentiel): si personne ne le fait, personne ne le fait! (^^ non? mais attention la suite n’est pas mal non plus:) au moins je fais ma part, celle que personne ne devra faire à ma place (et toc!)

Tout cela ne m’a jamais demandé d’effort (si des fois les déchets des autres me donnent envie de leur mettre dans un orifice mais bon…) je le fait parce que j’ai la conviction que je prends ainsi la responsabilité que j’ai d’avoir la chance de pouvoir être ici, sur une Terre accueillante, généreuse, riche et sublime. Mais… cet été, on m’a poussé au déclic, je m’en vais te raconter tout ça:

Je me tiens informée régulièrement des progrès à faire en matière d’écologie, quand j’arrive à contrôler la nausée et les larmes qui ne manquent jamais de suivre. Et à l’approche de la Célébration des Eaux Sacrées Deaniste je vois passer une énième vidéo sur le continent de plastique… mes filles s’inquiètent et me demandent ce que peut bien être ce truc ignoble et j’explique, je rapporte les faits. Cela donne lieu à une discussion, comme toujours passionnante sur leur façon de voir les choses, et la réalité de nos modes de vie « civilisés », sur la manière dont nos anciens faisaient, sur la propriété de la Terre, sur le temps de dégradation des déchets, ce qu’il advient de ce qui ne se recycle pas… bref, depuis, si elles pouvaient nous faire écoper l’océan à la main à bord d’une barque, elles le feraient. Mais la plus jeune me demande alors: « mais maman, qu’est ce qu’on fait nous pour ce problème? »….. heu on trie nos déchets, on consomme autrement… « mais on achète du plastique pas recyclable?! et ça donne ça! il faut arrêter! »

….

Ben oui, elle a raison. Alors que nous nous apprêtions à célébrer la Déesse Guérisseuse et ses Eaux Sacrées, voilà quel fût notre engagement: prendre le chemin du zéro déchets. ça tombait sous le sens comme le prochain pas logique à fournir pour être plus congruents avec nous même.

Il m’a fallu prendre mes repères, j’ai consulté des pages pour trouver des idées pour les points sur lesquels je buttais. Mais aujourd’hui on roule! Au marché on apportait déjà nos sac, donc pas grande différence mais aujourd’hui on prend nos pots pour faire peser nos olives et tout ce qui normalement fini dans un plastique jetable. On amène nos pots en verres à la boutique bio pour le vrac, on fait faire la tare en arrivant et c’est vraiment moins cher en vrac donc on fait des économies. On demande à la boulangère de ne pas emballer le pain dans le papier, surtout qu’on a une superbe huche à pain magnifique trouvée aux puces.

On a gardé les bouteilles de limonade en verre pour boire quand on est pas à la maison: ça garde l’eau fraîche plus longtemps et aucun produits cracra! on a complété aux puces, brocantes pour en avoir un peu plus pour les cosmétiques, préparations ménagères, liniment et autres.

Yaourt c’est yaourtière depuis plusieurs années aussi. Le fromage c’est chez le producteur ou au marché… bah c’est sûr je n’ai pas tous les fromages et c’est peut être ça qui me fait craquer le plus parce que j’adore les fromages, tous!

C’est le début, on fourni ce qu’on peu, ce qui nous donne de la joie. ça ne sert à rien de se mettre la pression jusqu’à s’en dégoûter. Juste faire à son rythme c’est déjà ça! Je n’ai pas de solution pour mon henné… il est emballé dans des sachets plastiques. Ni pour les brosses à dents: je sais qu’il en existe en bois mais pour avoir tester c’est vraiment pas idéal je trouve. J’ai un peigne en corne. On n’a encore pas fini notre bidon de lessive mais on compte en faire, j’ai plusieurs recettes sous le coude (à base de cendres, ou de lierre, ou de savon de marseille). On teste le liquide lave vaisselle au savon de Marseille bon,… ça laisse une pellicule grasse donc on dose autrement avec bicarbonate/vinaigre pour voir si ça va mieux mais on a pas encore le dosage idéal. Mais ça lave très bien.

Il reste le problème des chaussures aussi… je n’ai pas les moyens d’aller chez le bottier pour 4 bientôt 5. Là les filles vont débuter leurs activités et je ne me vois pas acheter un baudrier ou casque d’occasion… je suis trop consciente du risque pour ça. Surtout que je suis encore échaudée par ma récente expérience avec des couches lavables d’occasion que j’ai acheté pour bubulle, heureusement près de chez moi, pour m’apercevoir une fois rentrée qu’elles n’étaient pas du tout imperméables!

Je n’ai pas de solutions pour le beurre… je ne trouve personne qui en fasse, surtout que je ne vis pas dans une région qui s’y prête. Et pour le moment on n’arrive pas a s’en passer totalement, même si on n’en mange qu’occasionnellement dans des gâteaux ou rarement au petit déj parce qu’on mange surtout des miams ou des smoothies essentiellement à base de fruits et autres bonnes choses.

Mais bon on progresse! 😉  et c’est bien l’essentiel !

merci à mes filles qui m’inspirent tant! merci à elles de venir embellir ce monde! Et merci à la Déesse pour leur présence, et pour ces dons et bienfaits dans nos vies!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s